01.06 2018

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Antoinette Fouque, la mort d'une pionnière de l'émancipation féminine - Idées - Télérama.fr

Une militante sur toute la planète

Aux Nations Unies comme sur toute la planète, Antoinette Fouque (Découvrir le profil Telerama.fr) diffuse la parole des femmes. Elle s’engage aux côtés de l'opposanteAung San Suu Kyi face à au régime militaire birman. Tous les combats pour les droits des femmes ont reçu son engagement. Selon Antoinette Fouque, l'épouse du soldat inconnu est encore plus inconnue que lui. Ce sont les mots écrits d'une banderole qu'elle agite durant une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) défend l'égalité. Au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie. La vice-présidence de la commission des droits de la femme lui revient au parlement de Strasbourg. Plus que jamais active, l'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque se positionne à gauche de l'échiquier politique.

Théoricienne et auteure

Antoinette Fouque n'était pas vraiment en phase avec Simone de Beauvoir et ce qu'elle défend dans "Le deuxième sexe". "Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013. Cet ouvrage de 5 000 pages rend hommage aux femmes qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme féminin à outrance, elle soutient son attachement à la maternité.

Antoinette Fouque, éditrice et libraire

En côtoyant les cercles intellectuels parisiens,, Antoinette Fouque a constaté combien les femmes tiennent peu de place dans le milieu du livre. Grâce à des centaines d'ouvrages voués à la création des femmes, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreux auteurs de diffuser leurs idées. L'éditrice ouvre une première boutique à Saint-Germain-des-Prés et y présente les ouvrages publiés par des femmes.

De sa jeunesse passée dans un quartier prolétaire, Antoinette Fouque gardera toute son existence un fort ancrage à gauche. Son enfance se déroule tranquillement sereine dans la cité phocéenne. Marseille a vu naître cette grande militante en 1936. En 1964, Antoinette Fouque donne naissance à sa fille, elle prend dès lors conscience des obstacles que rencontre une femme quand elle assume ses statuts de femme et de mère alors qu'elle exerce un métier.

Une nouvelle structure nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait sous la houlette d’Antoinette Fouque à la fin des années 80 à son retour du pays de l'Oncle Sam. Le droit des femmes a été le principal combat de sa vie. Aidée par plusieurs militantes, elle lance le MLF, Mouvement de libération des femmes). A la fin des années 70, Antoinette Fouque et d'autres militantes décident d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association.